L’énergie solaire

Sa puissance est tout simplement colossale. En une année, l’humanité tout entière consomme une énergie représentant moins de 3% de ce que le Soleil nous envoie chaque jour (source: dossier CNRS).

Comment vouloir passer à côté d’un réservoir d’énergie aussi gigantesque? Dans le cadre de mon voyage, il m’a paru dès lors intéressant de tirer bénéfice, au moins partiellement, de ce potentiel en installant un panneau photovoltaïque sur le vélomobile. De type polycristallin, il est censé offrir un rendement supérieur à 19%, pour une capacité crête de 145W. Afin de connaître au plus près la contribution de l’astre solaire dans la recharge des batteries, toute une série de mesures seront relevées quotidiennement. J’espère pouvoir éviter au maximum la recharge au secteur. Néanmoins, pour des raisons de sécurité – sinon de pragmatisme – j’embarque avec moi un chargeur à connecter au réseau électrique et, là aussi, tout sera mesuré et noté. Le but étant de pouvoir dire si, au final, toute cette installation aura apporté, ou non, une plus-value par rapport à une solution sans alimentation solaire.

En tous les cas, outre sa fonction initiale, ce toit photovoltaïque me permettra surtout de rester à l’ombre, un avantage non négligeable en termes de confort et de santé. Dans une moindre mesure, il devrait également me protéger quelque peu de la pluie.

© 2015-2017 | Pistes Recyclables