Le moyen

Comment s’y prendre pour réaliser concrètement ce voyage, atteindre les buts visés et satisfaire les motivations à l’origine de l’inventaire des Pistes Recyclables?

Un voyage!
Oui, pour aller sur place.
Rencontrer des gens.
Tester des vélos.
Expérimenter des infrastructures.
Suivre différentes pistes.

Cela fait des années que je lis des articles et des livres dédiés à cette problématique qui m’intéresse tant. Je ne compte plus le temps passé à consulter les sites internet qui en parlent.

Aujourd’hui, il me faut aller voir; tout près ou un peu plus loin, partout où l’on réfléchit à comment aider à se mettre en selle plutôt qu’à s’installer au volant.

Un tour qui démarrera en Suisse, au tout début mai 2015, qui pointera surtout vers l’Europe du Nord et qui se terminera – quatre mois plus tard – exactement au même endroit, soit devant chez moi.

Pour réaliser ce voyage à la découverte des Pistes Recyclables, je n’ai pas pu envisager un autre moyen de transport que le vélo. Au terme de son montage, mon destrier voit actuellement ses réglages être peaufinés, ses derniers équipements ajoutés et les essais de roulage finalisés. Le véhicule sera prêt.

Quant à moi, tous les feux sont également au vert. Je partirai seul; si nos enfants ne réalisent pas encore – ils sont trop jeunes – mon amoureuse, oui. Elle avait vu la chose venir, a compris et, quand je lui en ai parlé, n’a eu que ces mots : « Vas-y! »
J’ai une chance inouïe de partager sa vie.

Enfin, avec mon employeur, nous nous sommes arrangés. La fin de mon contrat à durée déterminée ayant pu rimer avec cumul de vacances et d’heures supplémentaires, le bandeau salarial nécessaire aux dépenses du ménage est couvert.

Plus rien ne me retient.

20141031_165629

© 2015-2017 | Pistes Recyclables